Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

Devenir du foncier agricole au Maroc. Un cas d’accaparement des terres

Auteur : Mahdi Mohamed
Année de Publication : 2014
Type : Article
Thème : Agriculture
Couverture : Maroc

Résumé/Sommaire :

A partir de l’année 2004, l’État marocain a décidé de concéder son patrimoine foncier à des promoteurs privés dans le cadre d’un partenariat public-privé. Une dynamique de privatisation et d’appropriation est lancée à laquelle participent des acteurs privés nationaux et étrangers et offre un bon exemple du phénomène d’accaparement des terres. Cette dynamique sera encadrée par une stratégie libérale de développement agricole, dite Plan Maroc Vert (PMV), adoptée en Avril 2008 et dont la mise en œuvre nécessite l’acquisition de terres agricole (700 000 ha) et leur mise à la disposition d’acteurs privés pour développer des projets agricoles. Sa philosophie et mise en œuvre renforcent le dualisme agraire en privilégiant l’agriculture de type capitaliste au détriment de l’agriculture familiale. La présente étude traitera du devenir de la propriété foncière au Maroc dans le cadre de cette politique agricole libérale. Elle tentera de démontrer que la dynamique actuelle de privatisation des terres plonge, en fait, ses racines dans l’histoire foncière marocaine et que la configuration actuelle de la structure foncière marocaine est le résultat d’un processus historique où l’État Makhzen précolonial et par la suite, la colonisation française et enfin l’État d’après l’indépendance, ont joué un rôle primordial.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :