Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

STRATÉGIE ــــــ CLIMAT - DÉVELOPPEMENT 2017 - 2022

Collectivite Auteur : AFD
Année de Publication : 2017
Type : Rapport
Thème : Atmosphère

Résumé/Sommaire :

L’Accord de Paris est un élément structurant d’un contexte renouvelé pour l’action climatique des financeurs du développement :
- Au-delà de la reconnaissance collective de ses objectifs et de la nécessité associée d’un changement de paradigmes du développement, il emporte une appropriation de la part des pays, avec les contributions déterminées au niveau national publiées dès 2016, et également une perspective d’établissement, encouragée d’ici 2020, de stratégies de développement bas carbone à l’horizon 2050 ;
- Il implique une attente forte et renouvelée vis-à-vis des financeurs du développement, en plaçant les flux financiers au cœur de ses objectifs (qui doivent être rendus « compatibles avec un profil d’évolution vers un développement à faible émission de gaz à effet de serre et résilient aux changements climatiques ») et en les invitant à appuyer les politiques et stratégies développées par les pays.
Trois enjeux stratégiques ont ainsi été identifiés quant au rôle et à la place de l’AFD sur le climat dans les années à venir : la cohérence de l’action du Groupe avec l’Accord de Paris, en accompagnement des dynamiques de développement bas carbone et résilient aux effets du changement climatique et des politiques des pays en la matière ; un impact maximisé pour son action à ce titre, notamment en termes d’effet de levier et d’entraînement ; un rôle accru de plateforme pour l’engagement financier international de la France et d’institution financière internationale de référence sur le sujet « climat-développement ».
Les quatre engagements proposés pour la stratégie Climat-développement 2017-2022 — (ı) assurer une activité « 100 % Accord de Paris », (ıı) augmenter les volumes de financement « climat », (ııı) contribuer à la redirection des flux financiers et d’investissement, (ıv) co-construire des solutions et peser sur les normes — emporteront des réponses ambitieuses et rigoureuses à ces enjeux :
- En matière de périmètre, le premier engagement implique un enrichissement fondamental de la prise en compte de la problématique « climat » par le Groupe, la faisant progresser d’une appréhension basée essentiellement sur les bénéfices intrinsèques de projets à co-bénéfices « climat » et sur une politique de sélectivité a priori s’appliquant aux projets fortement émissifs, vers la recherche et la caractérisation de la cohérence de l’ensemble de ses interventions avec un développement bas carbone et résilient des pays ;
- En termes de sélectivité des opérations et de diligences associées, la stratégie propose la mise en place immédiate d’un cadre d’analyse systématique des projets selon ces dernières dimensions, intégré au cadre d’analyse du dispositif « Développement Durable », qui permettra d’écarter au stade de l’instruction les interventions jugées non cohérentes ; les interventions en soutien aux politiques publiques feront par ailleurs l’objet d’analyses renforcées ;
- L’analyse et la coopération avec les pays d’intervention concernant leurs trajectoires de développement bas carbone et résilient fera en parallèle, dès 2018, l’objet d’un investissement majeur du Groupe ;
- En termes de volume de finance « climat » caractérisé selon la méthodologie éprouvée par la stratégie précédente -et partagée au niveau international-, l’objectif, maintenu et étendu au Groupe, que 50 % des engagements concernent des projets à co-bénéfice « climat » conduira pour sa part à une augmentation dans l’absolu du volume de tels engagements, avec un effort particulier en matière de financements en direction de l’adaptation et du continent africain ;
- Le Groupe AFD continuera à rendre compte de son portefeuille de projets à co-bénéfices « climat » et ses impacts, et étendra cette redevabilité, avec une précision croissante, à l’objectif de cohérence de toutes ses interventions avec des trajectoires de développement bas carbone et résilientes ;
- Enfin, un point d’étape de la mise en œuvre de la stratégie Climat sera proposé au Conseil d’administration de l’AFD d’ici 2020.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :