Retour à la liste de résultats

Le traitement des dons de livres dans les bibliothèques américaines

Auteur : Cassell Kay Ann
Année de Publication : 0
Type : Article
Thème : Acquisition
Langue : FR

Résumé/Extrait :

Si l’on examine la façon dont sont traités les dons de livres aux Etats-Unis, on constate la nécessité d’informer le public sur la politique des bibliothèques en ce domaine, afin que les donateurs potentiels agissent en connaissance de cause. La politique de traitement des dons, partie intégrante de la politique documentaire, spécifie que les mêmes critères de sélection sont appliqués aux dons et aux acquisitions, et que les bibliothèques peuvent refuser les dons qui n’entrent pas dans le cadre de leurs collections.

Les bibliothèques consacrent un chapitre de leur charte documentaire au traitement des dons dans la mesure où l’intégration des dons est indissociable de leur politique d’acquisition. La charte documentaire est un document important pour les bibliothèques américaines. Cette charte décrit les collections et le public de la bibliothèque, et définit les choix retenus pour chaque domaine des collections. Elle énumère les types de documents collectés et ceux que la bibliothèque ne souhaite pas intégrer à ses collections, et décrit le niveau à atteindre dans chaque discipline. Elle fournit un outil de développement cohérent des collections, et un moyen de communiquer cette politique aux usagers.

Dès qu’il est question de dons dans une charte documentaire, il est en général stipulé que les documents reçus en don par la bibliothèque deviennent sa propriété, et qu’elle a le droit d’en disposer à sa convenance.

Tout dépend de l'état des documents et des besoins de la bibliothèque. Selon la charte documentaire, les critères de sélection des dons doivent être les mêmes que ceux appliqués aux acquisitions. Ce principe aide la bibliothèque à éviter d'intégrer à ses collections des dons qui n’entrent pas dans le cadre de sa politique d’acquisition. Il se peut par exemple qu’une bibliothèque municipale reçoive un don de livres sur l'histoire des mathématiques. Mais comme cette bibliothèque n'a pas un public qui s'intéresse à ce sujet, il ne lui serait d'aucune utilité d'intégrer ces documents à son fonds. Les bibliothèques stipulent souvent dans leur charte que si un ouvrage reçu en don devient obsolète, abîmé ou qu'il n'est plus utilisé, il sera éliminé au même titre que des documents ayant été achetés par la bibliothèque. La bibliothèque ne peut pas garantir qu’un don fera partie de ses collections de façon permanente.

Même les plus grandes bibliothèques américaines ont établi des critères très précis en matière de sélection des dons. Le réseau de la New York Public Library donne les indications suivantes en ce qui concerne les dons : "la plupart des annexes demandent de ne pas leur apporter de journaux, catalogues, revues ou livres publiés avant 1995, de livres cassés, ayant pris l'eau, salis, jaunis, déchirés, soulignés ou surlignés". La bibliothèque de recherche de la New York Public Library préfère demander une liste des dons à l'avance afin de voir s'ils entrent dans le cadre des collections au vu de sa charte documentaire. Son site web précise que beaucoup des livres, manuscrits et autres documents les plus importants des " bibliothèques de recherche" proviennent de dons. En général, le don de livres ou de manuscrits à une bibliothèque (à condition qu'ils ne soient pas écrits par ou pour le donateur) entraîne une déduction de l’impôt fédéral sur le revenu, d'un montant équivalent à l’exacte valeur du don à la date de la transaction. Tous les dons nécessitent l’accord de l’équipe de direction et du service juridique de la bibliothèque.

La Bibliothèque du Congrès précise sur son site web qu’elle "répond volontiers aux demandes de renseignements sur les dons, mais qu'elle ne peut accepter tous les dons. Les donateurs potentiels ne DOIVENT PAS envoyer de documents, mais envoyer à la place des propositions de dons identifiant les documents". Contrairement à l'opinion communément admise, la Bibliothèque du Congrès ne possède pas un exemplaire de chaque livre publié, pas plus qu'elle n'accepte tous les dons. Toutes les propositions de dons sont cependant examinées avec soin dans la perspective d’une éventuelle intégration aux collections, à la lumière de la charte documentaire." La bibliothèque refuse en général les documents d’entreprise, les documents publicitaires, les livres de coloriage, les manuels scolaires (sauf sur l’histoire des Etats-Unis), les guides pédagogiques, les cahiers d’exercices, et les livres publiés à compte d'auteur sauf pour la généalogie et l'histoire locale". Les livres qui ne sont pas intégrés aux collections sont placés sur des étagères dans un espace qui leur est réservé, afin qu'ils puissent être examinés et sélectionnés par des services sociaux, des bibliothèques scolaires et d'autres organismes à but non lucratif. La Bibliothèque du Congrès a aussi des accords d'échanges avec des institutions étrangères. Pour information sur ces accords, consultez le site web : lcweb.loc.gov/acq/donatex.html

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :