Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

Les enjeux du végétal dans une ville du « Sud » : Le cas de la ville de Marrakech et la fin d'un modèle de « cité-jardin »

Auteur : El hannani Mustapha, Taïbi Aude Nuscia, Brabra Naïma ...[et al.]
Date de publication : 02/07/2017
Type : Article
Thème : Urbanisme
Couverture : Maroc

Résumé/Sommaire :

Marrakech s'est développée sur le modèle classique de la cité-jardin insérée dans une oasis. Dans l'iconographie et les descriptions d'écrivains et voyageurs, Marrakech est indissociable de sa palmeraie et du végétal, élément identitaire fort et cadre paysager qu'elle a su valoriser pour le tourisme. Cette image est de plus en plus déconnectée de la réalité, la cité-jardin et l'oasis s'estompent devant l'extension et la densification de la ville. La palmeraie et les arbres d'alignement reculent face à l'urbanisation, au développement des golfs, des complexes touristiques et des villas, cela depuis la période coloniale et à un rythme accéléré ces dernières décennies. La composition de cet héritage végétal reflète les différentes influences culturelles qui ont façonné l'identité actuelle de la ville. La palette de végétaux révèle un changement qualitatif dans l'évolution des paysages corrélé avec celui des goûts et choix d'une classe sociale et d'une population remettant en cause cette identité, basée historiquement sur un équilibre entre végétal et minéral. La gentrification s'accompagne d'un abandon des fonctions nourricières au profit de fonctions récréatives et paysagères.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :