Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

Gestion Axée sur les Résultats Sensible au Genre : Module de Référence

Auteur : Schneider Katrin
Collectivite Auteur : Particip GmbH
Année de Publication : 2014
Type : Ouvrage de référence
Thème : Société
Couverture : Maroc

Résumé/Sommaire :

La Gestion axée sur les résultats sensible au genre vise à rendre le processus de développement plus efficace et plus égalitaire pour les femmes et les hommes. Au lieu de focaliser sur la réalisation des activités, l’approche GARsG met l’accent sur les changements (résultats) que l’on souhaite atteindre par un projet/programme. Non seulement ces changements devraient toucher les hommes et les femmes, mais ils sont en plus considérés pouvoir avoir des effets différents sur la vie des hommes et celle des femmes. Ainsi, les deux sexes peuvent avoir des priorités et préférences distinctes en ce qui concerne la nature des changements visés.
Dans la gestion d’un projet selon l’approche GARsG, il s’agit de définir d’abord les résultats à long et moyen terme (impact et effet). Cette réflexion sur le pourquoi devrait être faite de façon participative et en incluant les deux sexes équitablement.
Ensuite, l’on réfléchit sur le quoi, donc les extrants/produits du projet/programme. Lors de ce stade, il faut analyser si les extrants identifiés permettent aux femmes et aux hommes de bénéficier du projet/programme de façon égale. Si tel n’est pas le cas, il sera nécessaire de développer des extrants pour chaque sexe séparément afin de permettre aux deux de bénéficier du projet/programme.
En dernière étape de la planification d’un projet/programme, l’on prend des dispositions pour le comment, donc les ressources financières, humaines et matérielles pour la mise en œuvre.
Cette notion de causalité (en remontant des ressources et des activités, à travers des résultats à plusieurs niveaux, jusqu’à un impact plus global du projet/programme) est traduite dans une « chaîne de résultats ». Cette chaîne représente donc les différents résultats attendus et leurs liens de causalité, et sert de base pour l’élaboration du « cadre logique » qui sera l’instrument principal de la stratégie d’intervention du projet/programme.
Le cadre logique décline, pour chaque niveau de résultat, les bénéficiaires, les indicateurs de vérification pour l’atteinte des résultats, ainsi que les conditions cadres nécessaires à l’atteinte de chaque résultat. Ainsi, la déclinaison de la causalité est basée sur des hypothèses qui, si elles s’avèrent fausses, constituent un risque pour la réussite du projet/programme qui pourrait, dans un tel cas, devenir de moins en moins maîtrisable dans le parcours du temps.
Un système de suivi sensible au genre permet d’analyser régulièrement le progrès dans l’atteinte des résultats et d’ajuster la stratégie du projet/programme. Ce suivi se fait sur la base d’indicateurs tant quantitatifs que qualitatifs qui doivent être « SMART » et sensibles au genre.
Basé sur le principe de l’apprentissage, la GARsG met l’accent sur la mise en valeur des expériences, des bonnes pratiques et des leçons à tirer, qui devront être dégagées dans l’évaluation finale du projet/programme.
L’avantage, pour quasiment tout projet/programme, d’opérer selon l’approche GARsG, consiste en la diminution des risques d’avoir des impacts non souhaitables sur une couche de la société, notamment sur l’un des sexes. Par conséquent, il pourra promouvoir l’égalité et l’équité dans la société dans laquelle il intervient en permettant à tous les bénéficiaires de ses activités d’en profiter au même niveau, malgré leurs situations de départ et leurs besoins et intérêts divergents.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :