Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

EVALUATION DE L’IMPLANTATION DES APPROCHES BASEES SUR LES PERSONNES RELAIS COMMUNAUTAIRES DANS LA MOBILISATION SOCIALE EN SANTE RURALE : CAS DE LA REGION MARRAKECH-SAFI

Auteur : Kadiri Mohammed Anass
Année de Publication : 2017
Type : Thèse / Mémoire
Thème : Santé
Couverture : Maroc

Résumé/Sommaire :

Introduction : la participation communautaire par les Personnes Relais Communautaires (PRC) s'est offerte comme une alternative incontournable aux yeux des responsables pour améliorer les difficultés d’accès aux soins. Deux approches ont été entamées par le Ministère de la Santé : le Service d’Aide Médicale Urgente, Obstétrical Rural et l’Approche Basée sur les Personnes Relais. Le bilan d’activité des réalisations de l’année 2016, a relevé des dysfonctionnements dans leur mise en place dans la région Marrakech-Safi.
L’objectif de l'étude : la présente étude avait pour objectif d’évaluer les niveaux de mise en œuvre et de documenter les facteurs contextuels des implantations.
Méthodes : nous avons utilisé une approche mixte, avec étude de cas multiple et des niveaux d’analyse imbriqués; en appliquant un devis concomitant à prépondérance qualitative. Les cas de notre étude étaient trois sites d'implantation des approches dans la région avec 57 répondants personnes relais, 22 professionnels de santé, 41 participants de la population cible et 20 responsables (personnes-ressources) au niveau local, provincial et régional.
Résultats : cette étude a permis de mettre en évidence une disparité du niveau de mise en œuvre entre les lieux d’implantation. Ainsi les performances des PRC étaient appréciées acceptables dans le premier site de notre étude, insuffisantes dans le deuxième et en net fléchissement dans le troisième. Pour les ressources, seuls les supports d’information spécifiques au système et les équipements pour les formations qui avaient une disponibilité satisfaisante.
Les facteurs contextuels ayant influencé positivement l’intervention étaient le fort engagement des responsables, la création des comités locaux de gestion, les accords de partenariat et la bonne relation entre les PRC et le tissu associatif local.
Les facteurs l’ayant entravé, seraient en relation avec la faible implication préalable de la population par un diagnostic communautaire, l’instabilité du personnel, le non- respect des critères de sélection des PRC et la limitée de leur formation, la pression institutionnelle, le défaut de leadership et le manque de motivation.
Conclusion : en matière de mobilisation sociale, la place des personnes relais est sans équivoque pour la santé rurale, mais des améliorations sont encore à faire au niveau de la gouvernance, les ressources et le volet institutionnel.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :