Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

ETUDE DE LA FAISABILITE DES HUIT CONSULTATIONS PRENATALES RECOMMANDEES PAR L’OMS POUR REDUIRE LA MORTALITE PERINATALE AU MAROC : CAS DE LA PROVINCE DE SKHIRAT-TEMARA

Auteur : Bouaicha Boudlal
Année de Publication : 2017
Type : Thèse / Mémoire
Thème : Santé
Couverture : Maroc

Résumé/Sommaire :

Introduction.Les soins prénatals concourent à une issue favorable de l’accouchement. La nouvelle stratégie de l’OMS recommande de passer de quatre à huit contacts prénataux pour toute parturiente. Notre étude avait pour but de mesurer la faisabilité de cette recommandation au Maroc. A cette fin nous avons cherché à explorer les perceptions ainsi que les connaissances et les comportements des femmes à l’égard de la CPN.
Nous avons également mesuré ces mêmes perceptions chez les professionnels de santé afin de dégager leurs opinions sur l’adoption de cette recommandation et de recueillir leurs suggestions et attentes pour en faciliter l’implantation.
Méthodes. Nous avons réalisé une étude descriptive mixte ; en utilisant deux questionnaires pré-testés, l’un administré aux 119 femmes recrutées au niveau de deux centres de santé de la préfecture médicale Skhirat-Témara, l’autre questionnaire pour les professionnels de santé impliqués dans la consultation prénatale au niveau de ces mêmes structures. Pour approfondir l’analyse, un volet qualitatif a consisté en trois focus group avec les femmes. Notre étude s’est déroulée du 13 Mars au 08 Mai 2017.
Résultats. La moyenne d’âge des femmes enquêtées était de 29±5,97 ans [18-42], instruites (71%), toutes mariées, 86% des femmes étaient sans activité rémunérée, la moyenne des grossesses était de 2,24±1,24 [1-6], (40%) issues du milieu rural, (12%) habitant à plus de 6 km du CS et (36%) sans couverture médicale. Les grossesses étaient planifiées dans 84% des cas, suivies chez 97%; et 94% ont pu avoir au moins 4 CPN avec une première CPN au 1er trimestre de grossesse chez 88% des femmes. Il existe une association significative entre le nombre total de visites effectuées et la précocité du recours à la CPN, ainsi qu’avec le niveau socioéconomique. Globalement, la perception et la satisfaction des mères des services prénatals ont été jugées satisfaisantes. L’organisation des services, l’environnement des soins, l’accueil, la communication interpersonnelle, l’insuffisance des ressources et la discontinuité des soins étaient sources d’insatisfaction. La moitié (53%) des femmes est pour au moins huit CPN, la moitié (53%) préfère le médecin spécialiste. La quasi-totalité (95%) préfère recevoir l’information de la part du professionnel de la santé et 96% par contact direct. L’augmentation du nombre de CPN est perçue positivement par 75% des prestataires.
Conclusion. L’étude permet de conclure que les femmes adoptent un comportement de santé maternel positif, s’attendent à des visites fréquentes, à des soins intégrés et globaux. Les professionnels sont réticents quant à la faisabilité de la recommandation dans les conditions de travail actuelles. Les femmes et les professionnels s’accordent sur l’importance de la relation soignant/parturiente dans la transmission et l’adaptation de l’information.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :