Le Centre National de Documentation (CND) met en ligne une nouvelle base de données documentaire sur le thème : "E-soutien scolaire".
Retour à la liste de résultats

Indicateurs clés des statistiques monétaires : Mai 2019

Collectivite Auteur : Bank Al-Maghrib
Année de Publication : 2019
Type : Rapport
Thème : Repères du développement économique
Couverture : Maroc

Résumé/Sommaire :

I- En glissement mensuel :
- l’agrégat M3 a enregistré en mai 2019 une hausse de 0,4% pour s’établir à 1.316,7 MMDH. Cette évolution est imputable essentiellement à l’accroissement de 1,2% des réserves internationales nettes et de 0,7% du crédit bancaire, les créances nettes sur l’Administration Centrale étant restées au même niveau que le mois précédent.
- L’évolution du crédit bancaire reflète un accroissement de 0,6% des concours à l’équipement et de 0,8% des prêts immobiliers ainsi qu’une hausse de 0,1% des facilités de trésorerie. De même, les crédits à la consommation se sont accrus de 0,8%.
II- En glissement annuel :
- le rythme de progression de l’agrégat M3 a ralenti à 3,9% après 4,2% en avril 2019. Par composante, les titres d’OPCVM monétaires ont accusé un repli de 8%, après une hausse de 0,2%, et la croissance des comptes à terme a décéléré de 3,4% à 0,8%. En revanche, les dépôts à vue auprès des banques et la circulation fiduciaire ont vu leur croissance s’accélérer à 3,3% après 3,1% et à 8,8% après 7,2% respectivement. De même, les placements à vue ont augmenté de 3,8% contre 3,6% en avril 2019.
- Par contrepartie, le crédit bancaire s’est accru de 4,4%, après 4% un mois auparavant, et les réserves internationales nettes de 2,7% au lieu de 1,3%. En revanche, le taux de progression des créances nettes sur l’Administration Centrale est revenu à 7,3% après 12%.
- Par objet économique, l’évolution du crédit bancaire traduit des hausses de 8,7% après 8,3% des crédits de trésorerie, de 4,2% après 3,8% des prêts immobiliers et de 2,1% après 1,8% des crédits à l’équipement. En revanche, la croissance des crédits à la consommation a décéléré de 5,2% à 4,8%.
- Par secteur institutionnel, les concours au secteur non financier ont augmenté de 4,2% contre 3,3% en avril 2019, reflétant un accroissement de 4,3% après 3,3% de ceux au secteur privé, avec une progression de 2,9% après 1,3% des prêts aux sociétés non financières privées et une hausse de 5,8% après 5,3% de ceux aux ménages. A l’inverse, les crédits aux sociétés non financières publiques ont vu leur baisse se creuser à 1% après 0,7% un mois auparavant.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :