Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

INFLUENCE DE L’ARIDITÉ SUR LA VARIATION DE LA COLONISATION MYCORHIZIENNE ARBUSCULAIRE CHEZ CINQ POPULATIONS NATURELLES ALGÉRIENNES DU PISTACHIER DE L’ATLAS (PISTACIA ATLANTICA DESF.)

Auteur : Bouabdelli Zahra, Belhadj Safia, Smail-Saadoun Noria ...[et al.]
Année de Publication : 2018
Type : Article
Thème : Ecosystèmes terrestres
Couverture : Algérie

Résumé/Sommaire :

Grâce à son système racinaire très puissant, le Pistachier de l’Atlas joue un rôle important contre l’érosion des sols et dans la lutte contre la désertification qui menace constamment les régions arides et sahariennes. On se propose ici d’étudier la variation des paramètres de mycorhization (fréquence de mycorhization, intensité de colonisation, teneur arbusculaire et vésiculaire) en fonction des saisons et des stations (caractérisées par leur bioclimats), afin de mieux cerner les conditions de l’établissement de la symbiose chez cette espèce. Les propriétés physico-chimiques (pH, conductivité électrique, matière organique et calcaire total) des sols ont été déterminées pour cinq sites d’échantillonnage. Des spores de champignons récoltées dans la rhizosphère de l’espèce étudiée ont fait l’objet d’une identification morphologique afin de mesurer la diversité des espèces de champignons mycorhiziens. Les observations microscopiques des racines ont révélé la présence de champignons mycorhiziens arbusculaires (CMA). La fréquence de mycorhization et l’intensité de colonisation sont plus importantes dans le bioclimat aride, caractérisé par des sols alcalins, pauvres en matière organique avec des taux relativement faibles en carbonates de calcium. Un total de 19 espèces de champignons mycorhiziens a été isolé. Cet ensemble est dominé par deux familles (Gigasporaceae et Glomeraceae) et le genre Gigaspora. L’analyse de la variance (facteur station et l’interaction station x saison) montre une différence très significative pour la fréquence de mycorhization et hautement significative pour les variables du sol. Le test Fisher (LSD) a révélé la présence de groupes hétérogènes pour tous les paramètres étudiés, excepté pour la teneur vésiculaire. Concernant l’ACP, celle-ci traduit un gradient d’aridité croissant, sur l’axe 1 et un gradient thermique hivernal croissant sur l’axe 2.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :