Le Centre National de Documentation (CND) met en ligne une nouvelle base de données documentaire sur le thème : "E-soutien scolaire".
Retour à la liste de résultats

Résumé/Sommaire :

Après les pays du nord de la Méditerranée, ceux d'Afrique du Nord et du Proche-Orient se sont lancés dans une politique de construction de petits barrages.Les objectifs de ces aménagements sont essentiellement de deux ordres, parfois contradictoires. On distingue : des objectifs de gestion et conservation des eaux et des sols avec la protection des infrastructures en aval et, en particulier en Afrique du Nord, celles des grands barrages contre une sédimentation trop rapide ; et des objectifs de développement économique et social en offrant une ressource renouvelable rare mais vitale, l'eau, de manière disséminée dans le paysage, tout en limitant les bouleversements d'ordre social (expropriation massive, déplacement d'infrastructures ou de logements). A partir des résultats d'une recherche pluridisciplinaire menée dans deux pays d'Afrique du Nord (Maroc et Tunisie) et deux pays du Proche-Orient (Liban et Syrie), cet article cherche à montrer la place des petits barrages dans la mobilisation et la gestion des ressources en eau et en sol dans les zones méditerranéennes semi-arides. Il trace d'abord le cadre de la construction de ces aménagements dans les pays étudiés. La culture de l'aménagement du territoire étant différente dans chaque pays, le développement des petits barrages a suivi des chemins et des objectifs différents. Le premier trait commun est une volonté politique de développer ce type d'aménagement dans les années à venir. L'évolution des capacités de stockage des petits barrages a été étudiée à travers un modèle d'estimation et de simulation des transports solides. Ces études ont permis de mieux comprendre les phénomènes d'envasement en relation avec l'érosion des sols sur les bassins-versants. Les enjeux de développement autour des lacs collinaires sont très liés à la pérennité de la ressource en eau. Les types de cultures et d'aménagements agricoles doivent être adaptés à la durée de vie au barrage et aux fréquences de son assèchement. La recharge de la nappe phréatique dans la vallée améliore les potentialités de développement rural en aval du barrage. Les impacts environnementaux de ces ouvrages sont liés à la qualité de l'eau et à son maintien. Ils sont plutôt positifs tant que l'ouvrage conserve sa fonction de stockage des eaux et des sédiments, le risque majeur étant la rupture de la digue.

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :