Le Centre National de Documentation (CND) met en ligne une nouvelle base de données documentaire sur le thème : "E-soutien scolaire".
Retour à la liste de résultats

Impact des processus érosifs sur les ressources naturelles des bassins hydrographiques et sur l'état d'envasement des retenues de barrages : application au bassin versant de l'Oued Beht en amont du barrage El Kansra (Maroc)

Auteur(s) : El Gaatib Rabii, Erraji Ahmed, Larabi Abdelkader
Collectivite(s) Auteur(s) : Centre Royal de Télédetection Spatiale
Type : Article
Titre Publication en série : GEO OBSERVATEUR
Année de Publication : 2014
Langue : FR
Collation : N°21, P. 35-45 : carte, tabl., graph., réf.
Mots-clés : CRUE ; BASSIN VERSANT ; BARRAGE EL KANSERA ; MAROC ; ENVASEMENT ; PROCESSUS ÉROSIF.

Résumé/Sommaire :

L'état initial du bassin versant de I’Oued Beht (430.728 ha) est caractérisé par une vulnérabilité socio-écologique ayant trait aux processus érosifs altérant son comportement hydrologique d’une part en matière d'efficience de production d'une eau de bonne qualité et en quantité suffisante en aval, et d'autre part son pouvoir de protection des sols base de toutes activités agricoles et sylvo-pastorales. L’approche utilisée dans ce travail permet d'évaluer l'ampleur de l'érosion hydrique impliquant la dégradation des sols au niveau du Beht ainsi que les impacts et les risques potentiels et réels qui peuvent être engendrés sur l'ouvrage hydro-agricole, si rien n’est fait. En effet, l'érosion s’avère active et apparente sur plus des 3/4 du bassin versant. L’appareil érosif se manifeste par la combinaison de plusieurs formes notamment en nappe, en rigole et en ravinement. Globalement, les zones à grands risques d'érosion correspondent particulièrement à des terrains moyennement accidentés avec un taux de friabilité des sols assez élevé et un taux de recouvrement faible à très faible. Par ailleurs, l'examen des états biophysiques associé à l’analyse des événements hydrométéorologiques ont permis de mettre au devant les sous-bassins versants qui contribuent énergiquement à l'envasement du barrage El Kansra situé en aval. Ces sous-bassins sont caractérisés par des cycles de formation de crues et des temps de retour contribuant à hauteur de 88% à cet envasement, soit une perte dans la capacité de stockage de la retenue de 1,88 Mm3/an.

Traduire le résumé vers :

N° de la microfiche : 043052



Les fichiers pdf des documents sont consultables a la bibliotheque du CND

Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :