Invitation au sondage de satisfaction des usagers du Centre National de Documentation
Retour à la liste de résultats

Le Suicide, un des processus fréquents de mort normale des cellules des êtres vivants

Auteur(s) : Mathé Georges
Collectivite(s) Auteur(s) : Académie du Royaume du Maroc
Type : Article
Titre Publication en série : Revue de l'Académie du Royaume du Maroc
Année de Publication : 1982
Langue : FR
Collation : N° 14, P. 39-42
Mots-clés : MORT ; CELLULE ; SUICIDE; ÊTRES VIVANTS ; DISPARITION DE CELLULES.

Résumé/Sommaire :

L'auteur a évoqué une forme de disparition normale de cellules (non embryonnaires), qui, après avoir doublé leurs matériaux (subi un état de "grossesse", se divisent en deux cellules filles-jumelles, comme si chacune accouchait de l'autre. On pourrait dire que la mère, disparue, est morte par devoir, sorte de disparition idéale, qui ne laisse pas de cadavre.

Traduire le résumé vers :

N° de la microfiche : 043242



Les fichiers pdf des documents sont consultables a la bibliotheque du CND

Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :