Retour à la liste de résultats

S.M. le Roi Mohammed VI adresse un message aux participants au 34ème Congrès de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (Mercredi 10 Janvier 2001)

Type : Ouvrage de référence
Thème : Discours et interviews officiels
Couverture : Maroc
Langue : FR

Résumé/Extrait :

"Louange à Dieu, Que la Prière et la Paix soient sur le Prophète, Sa famille et Ses compagnons

Mesdames et Messieurs,

Il Nous est agréable de vous souhaiter la bienvenue dans le Royaume du Maroc sur lequel vous avez porté votre choix comme un endroit approprié pour tenir votre trente-quatrième Congrès international qui, Nous l’espérons, constituera un nouveau jalon pour évoquer les défis auxquels l’humanité est confrontée en ce début du nouveau siècle et ses aspirations à la vie digne, à la liberté et au développement matériel et spirituel, dans le contexte des profondes mutations que connaît l’ordre mondial aux niveaux économique, financier, technologique, culturel et autres.

Nul doute que les participants à votre congrès appréhendent parfaitement ces défis et ces aspirations eu égard à l’action permanente qu’ils entreprennent pour hisser leurs sociétés à un niveau meilleur, préserver la dignité et les droits du citoyen et lui permettre de contribuer activement à l’édification.

Nous estimons que cette œuvre nécessite de mettre en synergie les efforts et les volontés pour la promotion des droits de l’Homme dans un esprit positif, avec les garanties juridiques, institutionnelles et pratiques indispensables à cette fin et les conditions objectives pour l’exercice de ces droits, à savoir la stabilité, le développement et la justice, tant la complémentarité des deux dimensions est seule à même de nous prémunir contre les drames des troubles, de l’extrémisme, du fanatisme et du repli sur soi, dont nous voyons combien ils mettent en péril, dans plusieurs régions, les fondements les plus élémentaires de l’existence humaine.

Votre appartenance à des sensibilités culturelles, espaces géographiques et religieux et écoles divers constitue assurément un élément supplémentaire de cette richesse en développement constant et des caractéristiques des défis qui se posent à l’humanité.

Nous sommes convaincu que les questions des droits de l’Homme sont le patrimoine de l’humanité tout entière sans exclusive puisqu’elles sont le fruit d’un processus historique à l’édification duquel a contribué la pensée humaine avec toutes ses cultures et civilisations, et pour lequel les divers peuples épris de liberté et de justice ont payé un lourd tribut à travers les luttes et les drames qu’ont représenté les guerres mondiales, les guerres de colonialisme et les vagues de racisme, de fanatisme, de terrorisme et de violations à travers le monde.

Ce processus a permis de réaliser d’importants acquis qui ont consacré la victoire de la démocratie et des droits de l’Homme, et ouvert des horizons prometteurs à l’espoir, à la clairvoyance et à la foi inébranlable en l’avenir de l’Homme.

Cependant, des défis de taille se dressent encore sur la voie de ce processus et entravent l’édification de bases solides pour la paix et la fraternité dans de nombreuses régions à travers le monde, comme en témoignent le drame quotidien que vit le peuple palestinien qui aspire à faire valoir son droit à l’existence et à l’établissement d’un Etat indépendant sur sa terre, condition sine qua non de la paix au Proche-Orient, et les souffrances du peuple irakien à cause de l’embargo qui fauche par milliers les vies des enfants de ce pays et sape les conditions les plus élémentaires de la survie, sans oublier la purification ethnique que connaissent nombre de régions d’Afrique et même d’Europe, en passant par les vagues de racisme et de xénophobie qui sévissent ici et là, allant jusqu’à frapper au cœur-même des pays de tradition démocratique séculaire.

"Mesdames et Messieurs,

Notre monde a besoin d’établir de nouvelles bases de coopération et de partenariat et de solidarité au service de l’humanité tout entière afin que nous puissions édifier un espace où règnent la justice et la liberté, consolider la démocratie et garantir les droits de l’Homme.

Comment pourrons-nous gagner ce pari alors que des centaines de millions de personnes ne disposent pas de nourriture, ne peuvent subvenir à leurs besoins les plus élémentaires en matière de santé, d’eau, d’enseignement, d’emploi, de logement, etc.?

Comment garantir le droit au développement durable dans le contexte d’une mondialisation rampante alors que les pays du Sud pâtissent du poids de l’endettement et font face à une concurrence inégalitaire devant l’ouverture du marché mondial et les révolutions technologiques considérables dans les pays du Nord ? Comment promouvoir l’universalité des droits de l’Homme sans oblitérer l’identité culturelle des peuples, leur patrimoine civilisationnel et leurs fondements historiques séculaires ?

Nous sommes convaincu que le nouveau siècle nous invite tous à persévérer dans l’effort pour réaliser la justice et le développement et jouir des droits de l’Homme afin de permettre aux individus et aux peuples de décider eux-mêmes de leur destin et d’assumer leur rôle efficient et leur responsabilité dans l’édification du présent et de l’avenir, en étant parfaitement conscients de la portée et des défis des réalités locales et internationales.

"Mesdames et Messieurs,

Depuis que Nous avons accédé au Trône de nos glorieux ancêtres, Nous Nous sommes prononcé fermement et clairement en faveur des causes justes, de la démocratie et de l’association des fils de notre peuple à la bataille pour le développement durable et global. Nous avons accordé un intérêt particulier aux questions des droits de l’Homme, intérêt qui s’est concrétisé dans les nombreuses mesures et initiatives visant à réconcilier les Marocains avec leur histoire et à remédier aux dépassements et violations qui l’ont entachée. Notre objectif a été et demeure de réunir les conditions nécessaires pour garantir l’avenir, en réparant les préjudices, en réhabilitant les victimes, en assurant leur qualification et en mettant en place les garanties nécessaires pour éviter une répétition des pratiques passées.

Notre appel à transcender les rancœurs et à asseoir les bases d’une culture de tolérance, tout en garantissant l’équité, est de nature à ouvrir les perspectives d’avenir et à assurer les conditions de son édification en toute fierté et responsabilité.

Ce choix a constitué un maillon d’un projet global visant l’élargissement du champ des libertés, la réforme de la législation, le développement des mécanismes, la consolidation de l’éducation aux droits de l’Homme et l’établissement de nouvelles relations entre l’administration et le citoyen, basées sur l’intérêt général, la confiance réciproque, la responsabilité, la solidarité avec les démunis et les exclus et l’implication de toutes les composantes de la société civile dans ce combat continu. Les Marocains, grâce en soit rendue à Dieu, ont démontré leurs capacités créatrices et fait preuve d’initiatives pertinentes dans les efforts qu’ils déploient pour promouvoir leur société.

Notre foi en le rôle de tous les intervenants est d’autant plus forte que nous visons à jeter les bases d’une nouvelle culture tendant à renforcer la participation, à promouvoir l’esprit de responsabilité, à raffermir l’initiative privée et à consolider les valeurs démocratiques.

Nous sommes convaincu que l’intérêt accordé à l’action pédagogique et éducative est de nature à contribuer à la vulgarisation de la culture des droits de l’Homme avec tout ce qu’elle implique en matière de solidarité, de tolérance, de liberté et de responsabilité, car les législations, les mécanismes et les politiques exigent nécessairement du citoyen d’être parfaitement au fait de leur portée, imbu de leurs valeurs et apte à traduire dans les faits leur esprit au niveau du comportement et des relations.

Notre foi en le rôle de la société civile et en le vôtre en tant qu’intervenant dans ce domaine a incité Notre Royaume à apporter une contribution efficace, à abriter et à parrainer la création de mécanismes internationaux de protection des défenseurs des droits de l’Homme.

En agissant de la sorte, Nous appréhendons les défis auxquels fait face l’action de volontariat, particulièrement sur des terrains où se disputent les antagonismes et les sensibilités. Nous souhaitons voir votre rencontre constituer une étape à même d’enrichir la marche pour la promotion des droits de l’Homme dans le monde, de soutenir les causes justes et renforcer les facteurs d’édification d’un monde où règnent la paix, la fraternité et la coopération fructueuse, et dans lequel sont respectés la dignité de l’Homme et ses droits.

Puisse Dieu vous assister pour le bien de l’humanité tout entière.

Que la Paix, la Miséricorde et la Bénédiction de Dieu soient sur vous."

Traduire le résumé vers :
Recherche

Recherche

Recherche avancée
Navigation par

Navigation par :

Filtrer votre recherche

Sélectioner un domaine *

Sélectionner une thematique

Sélectionner une rubrique

Sélectionner une sous-rubrique

*Champs obligatoires
Chercher sur Abhatoo avec Google :